Assurances IARD : Automobile, Habitation, Moto pour Particulier et Professionnelle

Assurance auto pour particuliers

 

Forcément aujourd’hui lorsque l’on parle d’accident voire d’incendie on pense à l’automobile. Un incident étant vite arrivé, surtout en voiture, votre couverture automobile est d’une importance capitale. D’ailleurs elle est même obligatoire en France. Lorsque l’on possède une voiture, l’Etat français oblige en effet tous les conducteurs à posséder une assurance auto https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2628. Néanmoins cette obligation concerne ici la protection minimale à savoir l’assurance auto au tiers appelée aussi responsabilité civile (RC).

Par assurance au tiers il est compris qu’en cas d’accident, votre assurance vous couvre pour les dommages corporels qui arrivent à autrui mais aussi à vous. Pour ajouter la couverture de votre voiture mais aussi de celle des autres, il vous faut souscrire d’autres garanties et de surcroît payer plus cher votre prime d’assurance (cotisation mensuelle à payer à votre assureur en échange de ses prises en charge). On appelle alors cette formule intermédiaire « assurance au tiers avec options ».

Pour être sûr d’avoir une protection optimale, une solution est adoptée par de nombreux Français à savoir l’assurance tous risques. En plus de proposer les mêmes garanties responsabilité civile que l’assurance au tiers, un contrat tous risques vous couvre aussi contre les dégâts matériels dont vous seriez responsable.

Assurance habitation pour particuliers

 

L’assurance habitation appelée aussi contrat multirisques habitation est avec l’automobile l’autre secteur le plus couvert par l’assurance IARD. Comme pour l’automobile, il existe des obligations en matière de logement. Elles concernent à la fois le propriétaire des lieux comme une personne en situation de location ou même de colocation. L’assurance habitation n’est en revanche obligatoire que pour le locataire. Comme pour une assurance auto, cette obligation ne concerne qu’une couverture minimale. Un propriétaire n’est de son côté pas obligé d’en souscrire une au regard de la loi s’il habite son logement. Dans le cas d’une copropriété, des règles spécifiques existent. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2027

Ce type de protection couvre forcément les biens du souscripteur mais aussi les dommages qu’il peut causer à autrui via également la garantie responsabilité civile. Tous les contrats habitation ne se valent pas car ils n’ont pas les mêmes garanties. Il en existe de nombreuses et c’est pourquoi nous parlons de « multirisques » car le contrat n’en couvre pas qu’un seul. Voici une liste non-exhaustive des risques pour lesquels il est possible de se prémunir :

  • Petits dommages liés à la vie quotidienne
  • Inondations, tempêtes
  • Bris de glace
  • Attentats
  • Dégâts des eaux
  • Incendie
  • Vol, etc.

D’où l’intérêt ici d’être vigilant concernant les conditions générales de votre contrat d’assurance. C’est dans ces lignes que vous pouvez voir apparaître telle ou telle garantie. Si l’une d’entre elles n’y figure pas et que vous désirez l’ajouter, vous pouvez alors simplement en faire la demande auprès de votre assureur. Il devrait vous proposer cette ou ces nouvelle(s) garantie(s) en option. Malheureusement, cet ajout devrait faire augmenter votre prime d’assurance à savoir votre cotisation mensuelle ou annuelle.

La somme des cotisations d’une assurance habitation dépend de plusieurs critères comme :

  • La surface déclarée
  • Les équipements présents à l’intérieur (leur valeur, leur nombre)

Cette déclaration est primordiale car c’est elle que l’assureur prendra en compte si un sinistre devait arriver. Si vous êtes tentés de déclarer moins que ce que vous possédez, vous paierez certes moins cher votre prime d’assurance mais l’assureur pourrait ne pas couvrir certains de vos biens en cas de vol ou d’incendie par exemple.